Découvrez les projets des lauréats 2022 du Trophée des communes pour la rénovation énergétique

 20 septembre 2022

Le 29 juin dernier, quatre communes franciliennes ont été récompensées pour leurs projets ambitieux de rénovation énergétique des bâtiments. Les lauréats de cette troisième édition du Trophée des communes pour la rénovation énergétique (concours régional financé dans le cadre du programme Rénovons Collectif et porté par Île-de-France Énergies, l’AREC Île-de-France, l’Association des Maires d’Île-de-France) sont les villes de Rosny-sous-Bois, Saint-Mandé, Puiseux-en-France et Fontenay-aux-Roses.

 Nous vous invitons à découvrir les projets sélectionnés à travers de courts reportages réalisés avec les élus locaux engagés dans la stratégie de rénovation de leurs communes.

Les lauréats

Rosny-sous-Bois (93) : lauréat dans la catégorie des communes de plus de 30 000 habitants

Le projet de rénovation énergétique de l’école maternelle du Bois Perrier a convaincu le jury par l’exigence portée sur les matériaux, avec pour objectif de réduire de manière significative l’impact environnemental du bâtiment. Cela passe par une isolation des façades en paille avec une enveloppe bois, mais également par la mise en place d’une ventilation naturelle double flux via des tours à vent. Il est à souligner que la maîtrise d’œuvre et la conception des travaux sont internalisées par la commune avec une équipe d’ingénieurs et d’architectes dédiée à la construction innovante. Un référent dédié à « l’énergie décarbonée » au sein de la Direction des bâtiments, a notamment évalué les travaux menés sur l’école du Bois Perrier et des autres écoles de la ville. Ce travail se reflète dans les chiffres, car le gain énergétique estimé des travaux sur l’école maternelle s’élève à plus de 70%, ce qui permettrait de faire passer la facture annuelle d’énergie de 61 200 € actuellement à 17 040 €.

Les bâtiments d’enseignement sont la cible prioritaire de la stratégie de rénovation énergétique de Rosny-sous-Bois, mais la rénovation progressive des autres bâtiments communaux (bâtiments sportifs, hôtel de ville), sont également à l’agenda, afin d’atteindre les objectifs de réduction des consommations du décret tertiaire.

Saint-Mandé (94) : lauréat dans la catégorie des communes entre 10 000 et 30 000 habitants

Saint-Mandé a adopté un programme global de rénovation énergétique des bâtiments communaux qui se décline à plusieurs échelles : la rénovation de l’enveloppe thermique des bâtiments, le remplacement des chaudières et le changement vers l’éclairage LED. Le maire et sa première adjointe, déléguée à la transition écologique et numérique, à l'urbanisme aux grands projets et aux mobilités, nous font découvrir le projet de rénovation du centre culturel et de la médiathèque. Au-delà de l’isolation thermique du bâtiment, les travaux visent à adapter le bâtiment à la chaleur et de renforcer le confort d’été grâce à la végétalisation de la toiture. Cette rénovation devrait permettre de réduire la consommation énergétique du centre culturel de plus de 200 000 kWh et ainsi éviter jusqu’à 47 tonnes équivalent CO2. Les autres bâtiments concernés par le plan pluriannuel de travaux de Saint-Mandé, sont les équipements sportifs, la police municipale, ainsi que les écoles en ce qui concerne le renouvellement de leur éclairage.

Puiseux-en-France (95) : lauréat dans la catégorie des communes de moins de 10 000 habitants

Inquiète des risques de précarité énergétique auxquels sont confrontés une partie de ses habitants, la commune de Puiseux-en-France se mobilise pour accompagner les séniors de son territoire, dont la grande majorité habite dans des maisons individuelles datant des années 1960 et 1970 – donc dans des véritables passoires thermiques. Afin de proposer des conseils à ses habitants, la commune s’est associée à SOLIHA pour la mise en œuvre du programme « Bien Être Chez Soi » qui vise à aider les personnes âgées à réduire leur facture d’énergie. Puiseux-en-France s’est aussi positionné comme commune pilote dans le cadre du programme Mon Agglo’Rénov, service public d’accompagnement à la rénovation énergétique des logements qui est piloté par la communauté d’agglomération Roissy Pays de France.

Quant au parc communal, la commune s’est engagée à réduire significativement ses dépenses énergétiques et a réalisé des audits énergétiques sur plusieurs bâtiments. Puiseux-en-France a ainsi obtenu le renouvellement engagé en 2021 des équipements de chauffage devraient permettre de réduire de 20 à 30% la consommation d’énergie.

Fontenay-aux-Roses (92) : lauréat dans la catégorie coup de cœur du jury

Le projet présenté par Fontenay-aux-Roses est la réhabilitation complète de l’école maternelle Scarron engagée par la commune. Il s’agit d’une rénovation énergétique globale du bâtiment, permettant d’améliorer à la fois l’isolation et le système de chauffage, afin de réduire la consommation énergétique d’au moins 57%. Les travaux seront également l’occasion de transformer la cour extérieure en désimperméabilisant le sol et planter des arbres afin de lutter contre l’effet d’îlot de chaleur et ainsi améliorer le confort des élèves en périodes de forte chaleur. Une partie du parc communal a déjà bénéficié de travaux pour améliorer sa performance énergétique. Ces projets réalisés ont permis à la commune de réduire ses consommations de gaz et d’électricité de près de 30%.

Au-delà des actions portée sur les bâtiments communaux, Fontenay-aux-Roses accompagne aussi les bailleurs sociaux dans la réhabilitation énergétique de leurs résidences, avec déjà plus de 650 logements qui ont bénéficié de travaux.



Pour toute question sur les modalités d'inscription :  franziska.barnhusen@ institutparisregion.fr

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Efficacité énergétique | Copropriétés | Logement social | Patrimoine public | Précarité énergétique | Tertiaire public