Bâtiment durable : Des opportunités pour les acteurs franciliens de l'économie sociale et solidaire

16 décembre 2014RESE (Réseau économie sociale et environnement), DRIEE Île-de-France, AREC îdF

Cette étude de l'ARENE parue en septembre 2012 défend une approche "vernaculaire" des modes de construction. Le terme est ici à comprendre comme  un bâti qui s'insère harmonieusement et durablement dans l'environnement duquel il émerge. Fondé sur des observations basé sur les différences Nord/Sud, cette architecture, propre à une aire géographique, connaît un regain d'intérêt en France depuis les années 1980. L'objectif de l'étude est triple : identifier les freins et les blocages des projets de bâti vernaculaire ; proposer des outils et des méthodes pour aller au-delà  de l'expérimentation (à  l'aide d'exemples de projets réussis) ; donner envie aux acteurs de la coopération et du développement urbain de s'inspirer de certains principes vertueux des constructions vernaculaires dans leur recherche de durabilité.

Études apparentées