Le groupe La Poste

Fiche initiative ZEN

02 février 2021ContactAREC îdF, L'Institut Paris Region

Le Groupe La Poste (LGLP) est l’exemple d’un groupe multi-activités qui a cherché, dès 2010, à transformer ses offres et ses modes de fonctionnement pour intégrer les enjeux du changement climatique et de la transition énergétique. 

Il s’est engagé très tôt en faveur de la neutralité carbone avec la mise en place en 2012 d’un dispositif de compensation carbone. Ces travaux ont alimenté les contributions pour élaborer une méthodologie harmonisée de sélection de projets de compensation en France (le Label Bas Carbone). Même si la Poste annonce depuis 2019 que l’ensemble de ses offres sont désormais neutres en carbone – par le biais de la compensation – elle continue également à réduire activement ses émissions de GES sur l’ensemble de son périmètre direct et indirect. 

LGLP a élaboré dès 2013 une trajectoire d'atténuation de ses émissions à horizon 2025 qui a été certifiée par le Science Based Target initiative pour sa cohérence avec les objectifs de l’Accord de Paris. La stratégie d’atténuation du Groupe s’appuie sur deux leviers : une politique énergétique et une politique d’économie circulaire. Elles sont assorties d'engagements en matière de gaz à effet de serre, de pollution atmosphérique et de protection de la biodiversité. 

Au-delà des actions prises pour réduire l’impact carbone de ses activités historiques, la conception de solutions de transition énergétique et environnementale (rénovation énergétique, logistique durable, mobilité électrique…) fait aujourd’hui partie intégrante de la stratégie de diversification et de développement du groupe. 

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Plans climat | Changement climatique | Adaptation au changement climatique