État des lieux

 

L’Île-de-France compte 27 installations de méthanisation en fonctionnement, comprenant les unités agricoles, territoriales, stations d’épuration (STEP) ainsi que les unités traitant des biodéchets et des ordures ménagères (hors Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux - ISDND).

15 unités injectent sur les réseaux de distribution et de transport de gaz, et 95% des projets avancés et officiellement connus (à l’étude ou en cours de construction) privilégient l’injection à la cogénération. Il existe en effet une dynamique croissante autour de la filière de l’injection en région, qui semble s’imposer comme voie de valorisation énergétique prioritaire dès lors que sa faisabilité technique et économique est démontrée.

Près de 231 000 tonnes de matières organiques brutes (résidus végétaux, effluents agricoles, déchets d’industries agro-alimentaires, biodéchets...) et 229 000 tonnes de matières sèches provenant de déchets d’assainissement ont été méthanisées, et 888 GWh d’énergie primaire produite sur l’année 2019.

50% des installations en fonctionnement sont des unités à la ferme, et 75% des projets avancés officiellement connus sont des projets agricoles. Les ressources agricoles (matières végétales et effluents d’élevage) sont encore peu mobilisées au regard du gisement potentiel mobilisable qu’elles représentent.

 

Pour toute précision ou question relative aux données des unités de méthanisation franciliennes, vous pouvez contactez contacter l’Agence Régionale Énergie-Climat (AREC) :  theo.klein@ institutparisregion.fr

 

Cartographie interactive des unités de méthanisation en fonctionnement et en construction

Bleu : unité de méthanisation en fonctionnement / Rose : unité de méthanisation en construction
Chaque unité de méthanisation est placée au centroïde de la commune d’implantation.
Source : AREC et ses partenaires - 2020 - mises à jour semestrielle
Voir en plein écran

État des lieux des unités de méthanisation en Île-de-France