Newsletter

Je m'inscris

Des territoires, des projets, une agence

États des lieux et potentiel de développement du solaire thermique en Île-de-France

Publié le 03/12/2013Mis à jour le 20/01/2015
Auteur : 
ARENE, ADEME
Type de publication : 
Synthèse
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Plans climat
Transition énergétique

L'ARENE Île-de-France et l'ADEME ont fait réaliser une étude afin de disposer d'un état des lieux des installations solaires thermiques existantes dans la région. Ils voulaient ainsi un outil permettant la mise à jour annuelle des données, une analyse du potentiel réel de production thermique sur la région et d'éléments de compréhension des freins et leviers vis à vis d'acteurs cibles (bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers, collectivités). Enfin, ils obtiennent un panorama de l'offre et des acteurs du solaire thermique en Île-de-France.

Fin 2009, il y avait 1 655 installations de chauffe-eau solaires et de chauffage solaire, répartis sur 43 145 m². Le potentiel solaire thermique est environ 22 fois supérieur à  ce qui existe maintenant. La volonté politique, des bailleurs sociaux et celle des promoteurs immobiliers est déterminante pour activer cette transition. Dans tous les cas, il y a un marché, des fabricants et des réseaux de distribution.

À voir aussi

Partenaires associés

Auteur : 
ARENE, ADEME
Type de publication : 
Synthèse
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Plans climat
Transition énergétique

L'ARENE Île-de-France et l'ADEME ont fait réaliser une étude afin de disposer d'un état des lieux des installations solaires thermiques existantes dans la région. Ils voulaient ainsi un outil permettant la mise à jour annuelle des données, une analyse du potentiel réel de production thermique sur la région et d'éléments de compréhension des freins et leviers vis à vis d'acteurs cibles (bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers, collectivités). Enfin, ils obtiennent un panorama de l'offre et des acteurs du solaire thermique en Île-de-France.

Fin 2009, il y avait 1 655 installations de chauffe-eau solaires et de chauffage solaire, répartis sur 43 145 m². Le potentiel solaire thermique est environ 22 fois supérieur à  ce qui existe maintenant. La volonté politique, des bailleurs sociaux et celle des promoteurs immobiliers est déterminante pour activer cette transition. Dans tous les cas, il y a un marché, des fabricants et des réseaux de distribution.

Nos publications

Avril 2019
- ARENE
Monter une démarche participative dans le cadre d'un projet énergie-climat ? Une question encore difficile pour nombre de collectivités bien que la...
Février 2019
- IAU îdF
Dans le cadre de sa stratégie énergie-climat, le conseil régional a fixé un objectif de production de 5 TWH/an de biométhane à l'horizon 2030, soit...
Décembre 2018
- ARENE
Ces dernières années, de plus en plus de démarches multi-acteurs de transition énergétique ont été initiées, en particulier dans le cadre de projets...

AILLEURS SUR LE WEB

Auteur : 
ARENE, ADEME
Type de publication : 
Synthèse
Énergie
Énergies renouvelables et de récupération
Plans climat
Transition énergétique

L'ARENE Île-de-France et l'ADEME ont fait réaliser une étude afin de disposer d'un état des lieux des installations solaires thermiques existantes dans la région. Ils voulaient ainsi un outil permettant la mise à jour annuelle des données, une analyse du potentiel réel de production thermique sur la région et d'éléments de compréhension des freins et leviers vis à vis d'acteurs cibles (bailleurs sociaux, promoteurs immobiliers, collectivités). Enfin, ils obtiennent un panorama de l'offre et des acteurs du solaire thermique en Île-de-France.

Fin 2009, il y avait 1 655 installations de chauffe-eau solaires et de chauffage solaire, répartis sur 43 145 m². Le potentiel solaire thermique est environ 22 fois supérieur à  ce qui existe maintenant. La volonté politique, des bailleurs sociaux et celle des promoteurs immobiliers est déterminante pour activer cette transition. Dans tous les cas, il y a un marché, des fabricants et des réseaux de distribution.