La ville de Paris et la neutralité carbone

Fiche initiative ZEN

01 novembre 2021ContactAREC îdF, L'Institut Paris Region

C’est le troisième Plan Climat publié en 2018 par la Ville de Paris qui a officiellement établi la trajectoire retenue pour atteindre la neutralité carbone sur son territoire en 2050. Cependant, le travail entamé pour réduire de manière ambitieuse les émissions de gaz à effet de serre (GES) produites par la Ville et ses habitants a commencé il y a près de quinze ans et peut donc aujourd’hui s’appuyer sur une expertise acquise par les services de la Ville et ses partenaires, sur les ordres de grandeur du défi , ainsi que sur les leviers à mobiliser.

Le Plan Climat de Paris reconnait clairement la nécessité d’embarquer tous les acteurs présents sur le territoire afin de partager cette vision d’une ville neutre en carbone à horizon 2050. Les émissions dont l’administration de la Ville est directement responsable ne représentent que 1 % de l’empreinte carbone du territoire. La vaste majorité des efforts pour réduire l’impact carbone des activités reposent donc sur les Parisiens eux-mêmes et sur les acteurs économiques. C’est leur accompagnement et leur mobilisation qui représente un des principaux défi s auxquels la Ville doit faire face.

En raison de son territoire exceptionnellement dense et géographiquement restreint, Paris est limitée dans ses leviers pour atteindre la neutralité carbone, que cela concerne le développement des énergies renouvelables ou la séquestration du carbone par la végétation et les sols, très majoritairement artificialisés. En suivant la trajectoire qu’elle s’est fixée, la Ville émettra toujours annuellement près de 5 millions de tonnes de CO2 en 2050, des émissions résiduelles aujourd’hui impossibles à supprimer. Pour compenser ces dernières, Paris sera amenée à construire de nombreux partenariats avec en particulier des territoires ruraux. C’est en investissant dans les sols et les milieux naturels des territoires ruraux, pour le développement des énergies renouvelables, mais également pour renforcer leur capacité naturelle de séquestration de carbone, que la Ville pourra surmonter ces limites.

Cette étude est reliée aux catégories suivantes :
Plans climat | Changement climatique | Adaptation au changement climatique