Le réseau de chaleur et de froid 5e génération de Paris-Saclay

03/10/2023 -  Contact

ENERGee Watch est le programme européen d’apprentissage entre pairs sur la collecte, le suivi, le traitement ou la communication des données sur l'énergie et le climat, dans lequel l’AREC développe depuis 2021 un module d’apprentissage sur l’adaptation et échange avec les partenaires sur la data énergie climat. L’objectif du projet : comprendre les outils et données d’observation de l’énergie et du climat pour développer des politiques d’atténuation et d’adaptation au changement climatique. Dans le cadre d’ENERGee Watch, l’AREC développe également des actions sur la production et la distribution de l’énergie : une série de fiches sur des installations remarquables, des tableaux de suivi du petit hydraulique et de l’éolien ainsi que des cartes sur les réseaux sont en cours de réalisation ou en projet.
Le réseau de chaleur et de froid de Paris-Saclay est l'un des plus novateurs en France !

Un réseau s’inscrivant dans un projet européen

C’est dans le cadre du projet Interreg North West Europe, D2Grids, visant à augmenter la part des sources d’énergies renouvelables pour le chauffage et le refroidissement à hauteur de 20%, que le réseau de Paris-Saclay a vu le jour. Il s’agit d’un des cinq démonstrateurs européens des réseaux de 5e génération et le seul présent en France. Ainsi, depuis mai 2019, le projet est financé à hauteur de 1,5 million d’euros par le fonds FEDER, l’EPA Paris-Saclay ayant remporté l’appel à projet D2Grids et assurant la maîtrise d’ouvrage du réseau.

Les réseaux de 5e génération correspondent à des installations dont le système de gestion de l’énergie est hautement rentable, optimisé et fondé sur la demande et l’autorégulation pour les bâtiments raccordés. Ainsi, ces réseaux présentent un avantage certain dans l’échange entre bâtiments aux besoins thermiques différents.

Dès 2016, les raccordements des premiers bâtiments du campus urbain de Paris-Saclay ont été effectués. S’en sont suivis en 2019, la mise en service de la boucle tempérée et de la géothermie et le financement par le projet D2Grids.

Le réseau d’échange de chaleur et de froid Paris-Saclay s’appuie sur une boucle de distribution tempérée (environ 30°C), alimentée par la chaleur géothermique de la nappe de l’Albien, puisée à 700 m de profondeur.

Enfin depuis 2022, de nouvelles pistes d’évolution et de valorisation d’autres sources d’EnR&R complémentaires à la géothermie (biomasse, méthanisation…) sont projetées.

Gestion et exploitation du réseau : particularités des réseaux de 5e génération

S’agissant d’un réseau thermique à haute efficacité énergétique combinant EnR&R et technologies numériques, le réseau de chaleur et de froid de Paris-Saclay offre des synergies de valorisation d’EnR&R locales, de stockage et de récupération. À terme, ce réseau pourra opérer conjointement avec les autres réseaux d’énergie (gaz, électricité) afin d’avoir une coordination du développement des futures infrastructures énergétiques durables du campus.

L’EPA Paris-Saclay assure également le financement et l’exploitation du réseau en collaboration avec Veolia, depuis 2023, afin de garantir la continuité de service, le niveau de performance attendu et les moyens techniques et humains d’un opérateur spécialisé dans l’exploitation des réseaux de chaleur et de froid.

Son fonctionnement ?
Le réseau principal achemine un fluide basse température vers des points de livraison faisant fluctuer la température selon les besoins en chaud ou en froid. Grâce au système de stockage thermique, il y a un réel amortissement de l’offre et de la demande de chaleur et de froid. Au sein de ce réseau nous sommes à des températures ultra-basses proches des besoins de l’utilisateur final. L’objectif du projet est de doubler la production de chaleur pour passer de 50 à plus de 100 GWh/an de chaleur et 20 GWh/an de froid produit. Pour comparatif, il s’agit de la consommation moyenne de 10 000 foyers chaque année.

Cette page est reliée aux catégories suivantes :
Adaptation au changement climatique | Énergies renouvelables et de récupération | Plans climat