Les mécanismes de soutien au développement des projets d’injection de biométhane ont profondément évolué avec l’arrêté du 23 novembre 2020. Ces évolutions réglementaires portant sur les tarifs d’achat ont été suivies par un renforcement des exigences auxquelles sont soumises les unités de méthanisation en tant qu’Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Ces différentes évolutions ont fortement remis en cause le modèle économique des projets de méthanisation, et impose aux acteurs de la filière de revoir leurs approches sur la manière d'aborder techniquement et financièrement les nouveaux projets.

Dans ce contexte, la direction Biométhane de GRDF Île-de-France a confié à Solagro, bureau d’étude associatif des secteurs de l'agroécologie, la méthanisation et des stratégies territoriales, une étude des leviers techniques et financiers mobilisables pour assurer une viabilité économique des projets de méthanisation. Cette étude est une déclinaison régionale d’une étude nationale et prend donc en compte les spécificités franciliennes.

Le 14 mars, PROMÉTHA vous a proposé un webinaire de présentation des résultats de cette étude pour mieux comprendre ce nouveau cadre réglementaire et, sur la base de cas réels adaptés au contexte francilien, vous permettre d'identifier des leviers d'optimisation actionnables pour favoriser la rentabilité des nouveaux projets en Île-de-France.

Questions / réponses

Replay